top of page

ARRÊT CHEMINS DE FER DE L'EST ET AUTRES/ CE 6 DECEMBRE 1907 (MINI GAJA)

CE, 6 décembre 1907 Chemins de fer de l’Est et autres Mots-clés : Décrets, Décrets d’application, Conventions internationales, Ratification, Délégation législative Faits : Différentes compagnies de chemin de fer avaient attaqué un décret du ministre des travaux publics pris en application de la loi du 11 juillet 1842. Celui-ci opposa une fin de non recevoir, en arguant du fait que les règlements d’administration publique (c'est-à-dire les « décrets d’application ») n’étaient pas susceptible de REP puisque, pris en application d’une délégation législative, ils avaient valeur législative.

Questions de droit : - Est-ce que un règlement pris en application d’une loi est susceptible de REP ? - Est-ce que la délégation législative s’épuise une fois le règlement pris ? Motifs : - « Si les actes du chef de l’Etat portant règlement d’administration publique [on dirait décret d’application denos jours] sont accomplis en vertu d’une délégation législative, ils n’en échappent pas, néanmoins, au recours » en excès de pouvoir car ce sont des actes administratifs. - Le CE énonce que le mandat donnépar le pouvoir législatif n’est pas« épuisé par le premier règlement fait en exécution de cette loi […] cette délégation comporte nécessairement ledroit pour le gouvernement d’apporter au règlement primitif les modification » nécessaires. Portée : Extension du contrôle de l’excès depouvoir aux règlements d’application des lois.


Posts récents

Voir tout

LA SÉPARATION DES POUVOIRS

I. Introduction -             L’idée d’une séparation des pouvoirs apparaît dès l’Antiquité. Aristote expliquait notamment que « Toutes les Constitutions comportent trois parties (…) quand ces parties

LA RESPONSABILITÉ SANS FAUTE

La faute demeure, en principe, le fondement essentiel de la responsabilité. Toutefois, la responsabilité de l’administration peut être...

bottom of page