top of page

ARRET PREFET DE GUYANE/ 27 NOVEMBRE 1952 (MINI GAJA)

TC, 27 novembre 1952, Préfet de la Guyane Mots-clés : Service public de la justice, Contentieux, Contentieux, Guyane, Officiers ministériels Faits : L’activité des juridictions guyanaise avait été interrompuependant un certain temps. Les officiers ministériels, s’estimant lesés, formèrent une action en indemnité devant les juridictions civiles. Procédure : Le conflit fut élevé par le préfet deGuyane devant leTC. Question de droit : Est-ce que cette demande en indemnité est dela compétence des juridictions administratives ou judiciaires ? Motifs : Le TC opère une distinction entre le fonctionnement de la justice, c'est-à-dire le fonctionnement juridictionnel, et le l’organisation du fonctionnement juridictionnel. Portée : Cet arrêt fonde la question de la compétence pour les contentieux liés au SP de la justice.



Posts récents

Voir tout

LA SÉPARATION DES POUVOIRS

I. Introduction -             L’idée d’une séparation des pouvoirs apparaît dès l’Antiquité. Aristote expliquait notamment que « Toutes les Constitutions comportent trois parties (…) quand ces parties

LA RESPONSABILITÉ SANS FAUTE

La faute demeure, en principe, le fondement essentiel de la responsabilité. Toutefois, la responsabilité de l’administration peut être...

bottom of page