top of page

LE SECRET DE LA CROISSANCE PERSONNEL

Le maître universel

La maîtrise de Johann Wolfgang von Goethe ne se limitait pas à tel ou tel sujet, mais aux liens qui existaient entre eux, observés pendant des décennies de façon profonde et réfléchie. Goethe incarnait l’idéal connu sous la Renaissance comme l’homme universel, un personnage tellement imprégné de toutes les formes de savoir que son esprit embrasse la réalité même de la nature et y déchiffre des secrets invisibles au commun des mortels. Certains voient aujourd’hui Goethe comme une relique surannée du XVIIIe siècle, et sa quête d’un savoir unifié comme un rêve romantique ; en vérité, c’est le contraire qui est vrai et pour une raison simple : la structure du cerveau de l’homme – avec son besoin inhérent de faire des liens et des associations – lui confère une volonté propre. Bien que cette évolution ait connu au cours de l’Histoire des hauts et des bas, le désir de connexion l’emportera tôt ou tard, tant est puissante cette partie de notre nature et de nos inclinations. Certains aspects des technologies modernes nous offrent des moyens sans précédent pour établir des liens entre les domaines et les idées. De toutes les façons possibles, efforcez-vous de faire partie de ce processus d’universalisation et d’étendre vos connaissances à des branches de plus en plus éloignées du savoir. Vous en serez récompensés par la richesse des idées qui vous viendront dans le cadre de cette quête.



Loi du jour : Étendez vos connaissances de plus en plus, cela vous amènera à développer les liens que vous établissez entre les domaines et les idées.

Comments


bottom of page