top of page

LES CARACTÉRISTIQUES D'UNE JEUNESSE FORTE

Jeune vous n’avez pas le droit de vous laisser influencer par la situation du monde, vous n’avez pas le droit de vous inquiéter comme les païens se sont inquiétés (en parlant de la pandémie du CORONAVIRUS qui a semé une psychose dans les mentalités). Là où les païens pleurent vous, jeunes, vous devez mettre votre foi en Dieu. Christ a vaincu la mort, et lorsqu'il l'a vaincu vous étiez à l'intérieur de Lui. Vous l’avez vaincu aussi avec lui. Pour nous la mort est un gain. C'est cette mentalité qui doit vous habiter.

Il y'a un passage que je veux lire : Marc 4:4-20/

Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent. Une autre partie tomba dans un endroit pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de terre ; elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un sol profond ; mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l'étouffèrent, et elle ne donna point de fruit. Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un. Puis il dit : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. Lorsqu'il fut en particulier, ceux qui l'entouraient avec les douze l'interrogèrent sur les paraboles. Il leur dit : C'est à vous qu'a été donné le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors tout se passe en paraboles, afin qu'en voyant ils voient et n'aperçoivent point, et qu'en entendant ils entendent et ne comprennent point, de peur qu'ils ne se convertissent, et que les péchés ne leur soient pardonnés. Il leur dit encore : Vous ne comprenez pas cette parabole ? Comment donc comprendrez-vous toutes les paraboles ?

Le semeur sème la parole. Les uns sont le long du chemin, où la parole est semée ; quand ils l'ont entendue, aussitôt Satan vient et enlève la parole qui a été semée en eux. Les autres, pareillement, reçoivent la semence dans les endroits pierreux ; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent d'abord avec joie ; mais ils n'ont pas de racine en eux-mêmes, ils manquent de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, ils y trouvent une occasion de chute. D'autres reçoivent la semence parmi les épines ; ce sont ceux qui entendent la parole, mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse.

D'autres reçoivent la semence dans la bonne terre ; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un.

Écoutez, le semeur va au champ pour semer et pendant qu'il plante une partie tombe le long du chemin, une autre dans un endroit pierreux, une autre parmi les épines et la dernière dans la bonne terre.

Ici, nous voyons l'image d'une personne qui jette des graines...

Est ce que pour planter on jette ainsi les graines ? Comment fait-on pour planter ? On remue la terre, on creuse et on retire ce qui est de nature à bloquer la croissance puis on plante. Pour qu'une graine pousse il faut la mettre dans les bonnes dispositions afin qu’elle croisse. Si l’on jette la graine sur la route ou sur le sol il y'a des pierres ou des épines, toutes ces choses empêcheront ces pierres de se développer. Mais celles qui tombent sur la bonne terre produit des fruits, soit 30,60, 100.

Sachez que vous êtes le résultat de ce que quelqu'un a planté dans ma vie (Le serviteur en parlant à ses enfants spirituels). Et quand il a planté il s'est arrangé pour que cette parole qu'il a plantée ne soit pas au bord de la route, ni ne tombe dans des endroits où il me soit impossible de croitre. Il a pris les dispositions pour que tout ce qui semblait être comme un poids pour m'empêcher de porter des fruits soient enlevées afin que je développe mon ministère. Ainsi s'il y'avait des choses qui étouffaient la parole de Dieu en moi, grandirais-je ? Aujourd'hui j'ai plus de 30 ans de ministère et vous vous êtes mes graines, vous êtes mes fruits. Normalement je dois vous manger, mais on ne mange pas toutes les graines, on plante certaines. Ces graines que vous êtes pour moi, ne seront pas une nourriture pour moi mais une semence à planter. Il m’appartient de prendre des dispositions en ce sens. Je ne vais pas vous jeter sur la route en gaspillant mon temps pour ne pas planter ma graine sur la mauvaise terre. En chaque graine, il 'ya des dispositions à prendre pour que vous soyez forts. Le travail que Dieu demande de faire dans la vie de la jeunesse est un travail pénible. C'est difficile car vous sentez les difficultés, l’hardiesse de l’épreuve, vous êtes épuisés cependant vous ne pouvez faire autrement pour être prêts. Vous êtes en réalité confrontés aux épreuves du soleil. Car la graine qui tombe en route est soumise à la chaleur du soleil. Parfois des problèmes personnels sont le symbole des racines qui vous empêchent de vous enfoncer dans la terre. Chacun a son passé et chaque passé représente des épines qui vous étouffent. Le rôle de Satan est de photocopier vos anciennes actions et de vous tenter pour vous faire tomber, ce sont des plantes encombrantes qui se trouvent à l'intérieur de chacun. Et pour s’en débarrasser, ce n'est pas la graine elle-même qui le fera, c'est le planteur qui doit le faire. Le planteur plante la semence incorruptible qui est la parole de Dieu. Mais vous devez accepter que le planteur fasse son travail pour que demain vous puissiez produire 30, 60, 100 fruits. Nous devons planter des graines à l'intérieur de vous mais bien avant nous devons nettoyer ce qui est à l'intérieur. La plupart des Chrétiens sont assis sur leur passé et c'est ce qui remonte et qui empêche la graine de croître. Acceptez donc de vous laisser nettoyer afin de produire des enfants. Vous devez vous laisser nettoyer, on doit enlever de vous les pierres. Ainsi, chacun doit identifier ses pierres et prier le Seigneur de les enlever par le biais de ses serviteurs. Il faut accepter de vous faire nettoyer pour enlever toutes les branches et pierres qui vous maintiennent sous la terre.

· Quelles sont les caractéristiques d’une jeunesse forte ?

- Une jeunesse convertie

Lorsque vous êtes sortis du ventre de votre mère, vous étiez bébé, enfant puis adolescent puis jeunes étant âgé de 24 ans et suivants. Mais remarquez-vous bien que proportionnellement à l'avancée de votre âge, votre vie change. Avant on raisonnait comme un enfant mais maintenant nous sommes devenus grands avec de nouvelles pensées. (Paul disait dans 1 Corinthiens 13 : 11 : Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j'ai fait disparaître ce qui était de l'enfant). Et dans le Seigneur, ce même chemin vous le parcourez aussi. La taille spirituelle n'est pas l'équivalent de la durée de conversion d'une personne. Une personne peut avoir 6 ans dans le Seigneur et être au stade de l'allaitement spirituel. Vous devez comprendre que vous avez un parcours à faire jeune, et ce chemin doit être clair dans votre esprit. Vous êtes nés, vous évoluez et vous devez jouer votre rôle en démontrant que vous êtes vivants dans le Seigneur. D’après un sondage réalisé aux USA en 2004, il est démontré que 90% des hommes prennent une décision de suivre Jésus avant leurs 20 ans. Il est aussi démontré que 75% des personnes acceptent Jésus avant 21 ans. David Wilkerson a dit :"Les jeunes sont une porte de l'Eglise d'aujourd'hui, mais la totalité des leaders de demain".

Jeune de EMER êtes-vous convertis à moitié ? En réalité le converti à moitié est celui qui marche et qui va à l'Eglise mais sans avoir abandonné ses anciennes habitudes. L'évangile a deux pieds, recevoir Jésus et accepter son message pour l'appliquer.

- Une jeunesse enracinée dans la Parole

Une jeunesse forte doit être enracinée sur la parole. La parole de Dieu est une nourriture pour le chrétien. C'est la nourriture de l'esprit. Et un jeune ne peut pas être fort s'il n'est pas encré dans la parole de Dieu. Il est écrit dans Jean 8 : 32 “Vous connaîtrez la vérité et elle vous affranchiraen d’autres termes, vous connaitrez la Parole et la parole vous affranchira car la parole est la vérité (Jean 17 : 17).

Il faut que vous ayez un programme de méditation quotidien de la parole de Dieu. Qui parmi vous médite quotidiennement la parole de Dieu ?

Lorsque vous ne méditez pas, vous devenez fort dans les œuvres de la chair, votre âme s'endurcit et votre esprit maigrit. Arrêtez de nourrir votre âme au détriment de votre esprit. Paul disait à Timothée dans 1 Timothée 4 : 8 “Exerce-toi à la piété ; car l'exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir “. As-tu un programme de jeun et de prière hebdomadaire ? Le pharisien était certes orgueilleux néanmoins il était dans les dispositions spirituelles. Qui parmi vous a son programme spirituel hebdomadaire pour nourrir son esprit ? Si vous ne le faites pas, vous êtes faibles. Et cela conduira aux critiques, murmures, calomnies, et toutes ces choses sont aimées par l’âme, puis Satan travaille avec ce genre de jeunesse. Je vous exhorte donc, à la sortie de ce programme, prends des résolutions concrètes. Cherche à faire en sorte que sur le plan spirituel tu sois fort. Alors, comme dispositions, chaque jour, tu dois avoir tes 20 minutes de méditation,... Vous devez avoir une discipline spirituelle personnelle. Rapprochez vous de Dieu, afin de sentir sa présence de façon permanente. Chaque jour avant de sortir, prenez au moins 30 minutes pour prier. La prière est le cordon ombilical de l'homme qui le relie à Dieu et la méditation est notre nourriture. Ainsi, chaque jour, vous devez au moins faire 30 minutes de méditation. Débarrassez vous de la paresse sinon vous ne serez jamais une jeunesse forte, vous serez plutôt une jeunesse bruyante qui allume un faux feu, comme une cymbale qui retentit.

- Une jeunesse identifiée en Christ

Le troisième élément qui caractérise une jeunesse forte, est celle qui a une identité en Christ. Avez-vous votre CNI sur vous ? Elle représente votre carte d'identité. Mais quelle est votre identité jeunesse ?

Sachez que vous êtes dans le monde mais vous n'êtes pas du monde (Jean 15:19). Marchez-vous sur la même voie que les païens ? Qu'est-ce qui vous caractérise jeunesse de EMER ? Si cette jeunesse est assise dans la Parole de Dieu alors son identité doit découler de la Parole de Dieu. Là où tous les païens partent dans un sens mondain, le chrétien jeune va dans le sens contraire. Ainsi, vous devez affirmer votre identité en Christ dans votre entourage, d'abord dans votre famille, vous devez faire montre de votre identité. Vous devez refuser de marcher dans le monde et cesser faire comme le sens commun des païens pour ainsi affirmer visiblement votre identité. Vous devez affirmer votre identité. Vous êtes fils de Dieu, Saint de Dieu, né de Dieu, Héritier de Dieu... (Voici les consignes que je donne donc au Responsable de la jeunesse, j’aimerais que tu fasses asseoir la jeunesse et que vous fassiez ressortir l'identité des jeunes de EMER, ses Caractéristiques, ce qui vous définira. Etablissez un plan de méditation quotidien et hebdomadaire de la jeunesse. Trouvez les stratégies pour les pousser dans la parole en vous servant de la parole de Dieu). Lorsque de nouveaux jeunes viennent dans l’Eglise, qu'est-ce que vous leur montrez en parlant de votre identité pour les inciter à demeurer dans la foi ? Est-ce que vous leur montrez votre identité pour mieux les influencer. C’est alors que vous serez fiers d'être des jeunes de EMER. Vous ne réussirez pas si vous n'êtes pas enracinés dans la parole de Dieu. C'est ce que vous allez tirer de la parole de Dieu qui dirigera votre identité et qui rassemblera tous les nouveaux jeunes autour de vos valeurs. C'est ainsi que vous allez partager vos valeurs. Il faut que vous vous rassembliez autour de valeur biblique caractérisant votre nature de jeune.

- Une jeunesse manifestant sa victoire sur les œuvres du malin

Une jeunesse forte est celle qui manifeste sa victoire sur les œuvres du malin. Selon 1 Jean2:14 :Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin“.

Voici le message que je reçois pendant que j’enseigne “Le Saint Esprit me dit actuellement "ils cachent beaucoup de choses dans leur vie, comment auront-ils la victoire ?". Tu n'auras jamais la victoire tant que tu auras des squelettes dans ton placard.“

La condition pour vaincre le malin est que la parole de Dieu demeure en vous.

Comment pourriez-vous vaincre le malin si la parole de Dieu ne demeure pas en vous.

Parlons un peu du malin. Il vient du latin malignus « méchant », dérivé de malus (mauvais) avec un suffixe -gnus (équivalentes à -gène issu du grec ancien). Qui a de la malignité, qui se plaît à faire du mal, à nuire à autrui.

Porté à nuire, à faire du mal à autrui...

C'est celui qui accouche le mal pour lui. Et le jeune qui n'est pas dans la parole de Dieu ne peut pas voir le mal que le malin a prévu contre lui. Or le malin connait avant toi la parole. Il accouche le mal. Et en résumé, pour que vous soyez forts, la seule voie, c'est par la parole. Et de façon pratique, chacun d'entre vous doit faire son emploi du temps de lecture, méditation biblique et jeun. Notre force vient de la parole de Dieu or Jésus est la parole de Dieu.

- Une jeunesse incarnant une Eglise future

Le dernier élément est que la jeunesse forte doit savoir qu'elle est l'Eglise du futur. Aujourd'hui, je chasse pour vous et vous vous devez chasser pour les autres demain. D'ici la fin de l'année il doit avoir un changement dans ta vie, un constat de l'évolution de la parole de Dieu. Il faudrait que demain vous puissiez produire plusieurs graines.

Par le Révérend Pasteur LIADE ANICET

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page