top of page

LE SALUT OU LA MARCHE AVEC DIEU- LES SEPT EXIGENCES

NB-Cliquez sur ce lien pour suivre en direct sur youtube les prédications de l’Eglise EMER


LE SALUT OU LA MARCHE AVEC DIEU

Les fondamentaux de la foi sont les fondements et les bases sur lesquels un chrétien est sensé poser sa foi. Aujourd’hui nous sommes dans une situation où la foi des chrétiens est ballotée et mise à l’épreuve (Avec la crise sanitaire du CORONAVIRUS). Avant, les chrétiens pour la plupart ne manifestaient pas véritablement leur foi, plusieurs ne faisaient pas montre véritablement de leur foi. C’était vraiment difficile dans l’environnement dans lequel se trouvait le chrétien de démontrer sa foi. Aujourd’hui, avec cette situation tout le monde est obligé de revenir sur sa foi. Il faut que le chrétien de EMER se distingue par sa foi. Il est temps de reposer les bases de la foi des membres de l’Eglise de EMER. Il faut que le chrétien se distingue par sa manifestation de la foi. Il doit la manifester de façon particulière. Le but de ce message est de vous amener à connaitre les étapes de base de votre vie chrétienne.

L’enseignement n°1 a pour thème le salut ou la marche avec Dieu. L’objectif est de donner aux chrétiens que vous êtes, les éléments qui caractérisent la marche avec Dieu. Quels sont les éléments qui doivent composer votre marche avec Dieu. Car on constate qu’il y’a plusieurs chrétiens qui prétendent marcher avec Dieu mais qui ont encore leur cœur attaché à la corruption, l’immoralité, le mensonge, les œuvres du monde et de la chair.

Il est donc important, que vous sachiez qu’après avoir accepté le Seigneur Jésus-Christ, vous vous êtes engagés dans le commencement d’une nouvelle vie. Il faut que vous compreniez que l’acceptation de Jésus exige une nouvelle vie, un changement. Et cette acceptation se déroule en plusieurs étapes. Il y’a des étapes dans la nouvelle marche avec Christ, il faut les connaitre et savoir à quelle étape vous êtes. Il est important que le chrétien sache que dans sa nouvelle vie avec Jésus, il y’a des étapes et ces étapes sont appelées la marche avec Jésus. Ainsi, celle-ci exige que dans la marche du chrétien, il consacre du temps avec cette relation avec Jésus. Nous avons célébré dernièrement un mariage après lequel l’homme dans sa marche avec sa femme devra lui consacrer du temps. Il doit accorder du temps à son épouse, et non reprendre ses habitudes d’avant. Dans cette nouvelle marche il y’a des exigences et il faut que l’époux les connaisse sinon son épouse va toujours se mettre en colère. Il en est de même pour vous qui avez accepté le Seigneur. Il en est de même pour toi. Dans ta marche avec le Seigneur, il y’a des exigences, et lorsque vous les remplissez, elles entrainent une progression de votre marche avec le Seigneur, et cette progression s’appelle grandir et croitre dans le Seigneur pour atteindre la maturité spirituelle.

L’évolution de cette marche est certes spirituelle mais elle a des répercussions physiques. Les chrétiens qui ne marchent pas selon toutes ces exigences sont des chrétiens faibles, des chrétiens qui ne savent où arriver.

Il y’a 7 exigences dans notre marche avec Christ, pour progresser vers la maturité spirituelle. Je vais les énumérer :

1-Lire la Bible tous les jours pour mieux connaitre le Seigneur ;

2-Parler avec Dieu tous les jours à travers la prière ;

3-Permettre à Dieu de prendre le contrôle de ta vie par ton obéissance et ta soumission à sa parole et sa volonté ;

4-Parler de Christ à d’autres personnes par le moyen de l’évangélisation ;

5-Rechercher constamment la communion fraternelle avec ses frères et sœur en christ ;

6-Avoir des amis en Christ avec lesquels on peut partager nos succès et expériences ;

7-Montrer à votre entourage que Christ est dans votre vie. Influencer votre entourage à travers votre comportement ;

I- LECTURE QUOTIDIENNE DE LA BIBLE

La Bible dit dans le livre de Jean 10 : 27-28 : Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.

En disant ceci, Christ montre le niveau de connaissance entre lui et sa brebis. Par là, lorsque vous acceptez le Seigneur, vous devenez une brebis du Seigneur, et il doit connaitre tout de vous. Il a dit à Nathanaël, avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu [1]. Il a dit de même à Jérémie, avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations (Jérémie 1 : 5).

La plus grande frayeur de l’homme qui va se marier est de ne pas connaitre son partenaire. Car tout le monde a peur de se retrouver avec un inconnu et dans ta nouvelle marche avec Jésus vous devez arriver à le connaitre véritablement, mais comment ?

C’est en lisant la parole, qu’on arrive le connaitre. Il faut lire la parole pour le connaitre. La connaissance de quelqu’un fait qu’on a confiance en lui. L’assurance en quelqu’un vient de ce qu’on le connait. Lorsque vous ne connaissez pas Jésus, la peur peut vous prendre. Aujourd’hui, certains chrétiens on peur de cette crise mondiale sanitaire provoquée par le COVID 19, car ils ne connaissent pas Jésus. Les chrétiens sont incrédules, parce qu’ils ne connaissent pas Jésus. Qu’espérez-vous avoir de Lui si vous ne le connaissez pas ?

La connaissance du Seigneur est très importante. Et pour arriver à le connaitre, il faut vous discipliner. Donnez-vous un programme de méditation quotidienne de la parole de Dieu. Plus vous lierez, et plus vous connaitrez le Seigneur.

Quelques versets indicatifs/

Osée 4 : 6 : Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance.

Josué 1 : 8 : Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras.

Psaumes 1 : 2-3 : Celui qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, Et qui la médite jour et nuit est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu'il fait lui réussit.

Jean 17 : 3 : Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

II- LA COMMUNICATION AVEC DIEU PAR LA PRIERE

La deuxième exigence est de parler avec Dieu tous les jours à travers la prière.

1Théssaloniciens 5 : 17 : Priez sans cesse.

La prière est le cordon ombilical qui relie l’enfant de Dieu à son père qui est Dieu. Chez vous à la maison, vous parlez à votre parent, n’est-ce pas ?

Toujours avec l’exemple des époux, lorsque l’époux rentre à la maison et que l’épouse ne lui parle pas, c’est clair que la relation ne sera pas bonne. Or parce qu’ils sont marié et qu’ils ont décidé de marcher ensemble, cela exige qu’ils se parlent tous les jours. De même dans notre marche avec le Seigneur Jésus nous avons besoin de lui parler tous les jours. Et cela est à travers la prière.

Cette exigence est fondamentale. Surtout eu égard à cet évènement mondial, vous devez parler à Dieu. Dieu dit, si vous le cherchez de tout votre cœur il se laissera trouver[2].

Il est écrit :

Ephésiens 6.18 : Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

Luc 21 : 36 : Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d'échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l'homme.

Etablissez un programme depuis le matin même si c’est 5 minutes ensuite 15 minutes… Et au fur vous avancerez et vous prendrez beaucoup plus de temps à communiquer avec Dieu.

Regardez les musulmans ils parlent 5 fois à Dieu dans la journée. Ce sont ces caractéristiques qui définissent les qualités d’un bon musulman.

Mais et vous qui avez reçu la vérité, vous devez passer beaucoup plus de temps dans la prière.

III- LE CONTROLE DE VOTRE VIE PAR L’OBEISSANCE ET LA SOUMISSION A LA VOLONTE DE DIEU

Vous devez donner l’autorisation à Dieu de contrôler votre vie à travers votre obéissance et votre soumission à sa volonté.

Je prends l’exemple des époux. Imaginons que le chef, l’homme, demande à l’épouse de faire une tâche et que celle-ci refuse et se révolte en affirmant sa liberté et sa non-soumission, pensez-vous que leur relation durera ? Il en est de même pour nous. Si vous voulez arriver dans la maturité, vous devez être soumis à Dieu. Vous vous humilier envers lui.

Si le Seigneur vous fait des reproches, vous devez lui obéir et agir dans la soumission conformément à sa volonté. Mais plusieurs chrétiens ne permettent pas à Christ de prendre le contrôle total de leur vie. C’est ce qu’on appelle le libre arbitre. Quand tu veux faire ce que tu veux, le Seigneur se met à côté et regarde. C’est le cas d’Adam et Eve lorsqu’ils ont désobéi au Seigneur. Ils ont fait ce qu’ils voulaient et Dieu s’est éloigné d’eux.

Cette exigence est très importante dans votre marche avec le Seigneur. Il faut savoir s’humilier, et laisser Christ pendre le contrôle de votre vie. Si vous buvez encore (accro à l’alcool), si vous avez encore un amant, un petit copain, c’est que vous ne laissez pas encore Christ prendre le contrôle de votre vie.

Concernant le comment, lorsque vous lisez la bible le Seigneur tire notre attention sur certains comportements dignes d’approbation, il faut donc les appliquer au fur et à mesure. La bible est un code de conduite pour vous. Lorsque vous obéissez et que vous vous soumettez au Seigneur, vous grandissez dans le Seigneur. Par contre, lorsque cette exigence vous fait défaut, vous ne pouvez avancer dans votre vie chrétienne, car Dieu s’éloigne de vous en raison de votre rébellion et de votre désobéissance.

Vous pouvez méditer, vous pouvez prier mais lorsque le Seigneur vous parle et que vous n’obéissez pas, vous ne pourrez avancer et atteindre les autres étapes.

Esaïe 1 : 19-20 : Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, Vous mangerez les meilleures productions du pays ; Mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, Vous serez dévorés par le glaive, Car la bouche de l'Éternel a parlé.

Matthieu 7 : 21 : Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

IV- EVANGELISEZ

Lorsqu’un homme aime sa femme, il parle d’elle au dehors. Il parle de ses qualités à ses collègues. Lorsqu’on apprécie quelqu’un on pas honte de lui, on ne cache pas cette personne mais on la montre aux autres. C’est la même chose pour le Seigneur. Dans le livre de marc 16 : 15, christ disait allez partout parlez de moi[3]. De même dans 1Corinthiens 9 : 16[4], Paul disait malheur à moi si je n’annonce pas Jésus.

Votre camarade, votre voisin de classe, votre collègue,… sont des personnes à qui vous devez annoncer Christ. A l’endroit où vous habitez, parlez constamment de Christ. A toutes ces personnes qui sont autour de vous, parlez-leur de Christ. Lorsque êtes dans un véhicule de transport en commun, annoncez l’évangile du Seigneur Jésus ou partagez des traités d’évangélisation. Cela est important. C’est ce qu’on appelle les chaussures du zèle de l’évangile. Il est écrit selon Romain 10 : 15 : Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles.

V- LA COMMUNION FRATERNELLE

Le tigre ou la gazelle qui se promène seule n’a pas de longue vie devant le lion. Mais quand elle est en groupe avec les autres gazelles, le lion à peur à cause de la force du groupe. Si vous voulez durer dans la prière, vous devez être en communion avec vos frères et sœurs chrétiens, c’est ainsi qu’il est écrit dans Hébreu 10 : 25 : N'abandonnons pas notre assemblée, comme c'est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour.

N’abandonnez pas vos assemblées. On voit malheureusement des chrétiens qui se promènent dans les Eglises ou qui ne viennent à l’Eglise que de façon échelonnée. Ils font un culte aujourd’hui et attendent deux à trois semaines pour revenir. Cette action pose des problèmes dans leur croissance spirituelle. Il est clair qu’ils n’arriveront pas assez rapidement à la maturité.

C’est par la communion fraternelle que vous grandirez. Lisez cette partie de la Bible, Actes 2 : 42-47 : Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes. Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres. Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun. Ils étaient chaque jour tous ensembles assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés.

Ils persévéraient dans la communion fraternelle. C’est malheureux de voir des chrétiens manquer des cultes ou ne pas assister à des réunions pour la participation à la croissance de l’œuvre de Dieu, toujours pressés de rentrer à la maison.

Et c’est un problème, et je veux exhorter tous les chrétiens que la communion fraternelle est importante. La participation au culte, aux réunions dans les groupes, aux Eglise de maison, tout ceci sont des canaux de communion fraternelle. Un chrétien qui ne fait toutes ces actions est soumis à des problèmes dans sa marche avec le Seigneur. Il traine les pas, or Christ revient.

VI- AVOIR DES AMIS PROCHES

Sixième point : Avoir des amis en Christ pour parler des échecs et des succès

Nous sommes tous des frères et des sœurs, dans cette fraternité, certains sont des amis, certains sont de vrais amis. Ils se disent tout et ils partagent tout. Il est important où il faut avoir des amis, et c’est là où on se sent faible, où on sent la pression, où on a besoin de parler, que les amis jouent leur rôle. Il faut quelqu’un qui est différent du pasteur. Il y’a parfois certaines situations personnelles de la vie qu’on veut partager, certains évènements heureux ou malheureux, ces vicissitudes, ces joies et ses peines. Et il est important d’avoir des amis proches ou un ami proche. Ceci permet de grandir. Vous devez avoir des amis et des frères. Je n’ai pas dit de former les sectes, non pas ça. Soyez amis entre vous, soyez des frères amis avec lesquels vous partagerez vos expériences. La bible dit que les plus forts soutiennent les plus faibles (Romain 14 : 1). Et c’est en se soutenant ainsi qu’on va vers Le seigneur Jésus.

VII- INLFLUENCEZ VOTRE ENTOURAGE PAR VOTRE COMPORTEMENT

C‘est un type d’évangélisation, celui de montrer Christ à travers votre comportement, montrer Christ à votre entourage. Cette dernière exigence est importante. Lorsque votre comportement dans votre entourage est différent de votre relation avec Dieu en présence de vos frères, votre réputation vous suit négativement. Ce point est la meilleure manière d’évangéliser. Le témoignage verbal est renforcé par votre manière de vivre. Par votre comportement vous pouvez rendre les gens incrédules. Pour ce faire, marcher à la lumière de la parole de Dieu.

Marcher selon toutes ces exigences n’est pas chose facile. Mais je vous rappelle que la clé pour réussir, c’est la volonté et la discipline personnelle (dans la lecture de la bible, dans la prière, dans l’obéissance, dans l’évangélisation, dans la communion fraternelle, dans votre manière de vivre). Si vous n’arrivez pas à respecter ces exigences, vous allez avancer lentement. Si vous n’obéissez pas n’avancerez jamais, car le Seigneur s’éloignera de vous. Posez vos bases sur les réalités de la parole de Dieu.

Que Dieu vous bénisse.

Par le Révérend LIADE ANICET de l’EGLISE MISSIONNAIRE EVANGELIQUE LA RECONCILIATION

Résumé par le frère BLEA ALBAN/

[1] Jean 1 : 47-49 : Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui : Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n'y a point de fraude. D'où me connais-tu ? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. Nathanaël répondit et lui dit : Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. [2] Jérémie 29 : 13-14 : Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous, dit l'Éternel [3] Marc 16 : 15 : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. [4] 1 Corinthiens 9 : 16 : Si j'annonce l'Évangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile !

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page