top of page

CULTIVEZ L’ETHIQUE DE L’ARTISAN

Les grands maîtres, parmi eux certains de nos contemporains, sont fidèles à l’éthique de l’artisan. Ils ne sont pas motivés par l’argent, ni par la célébrité, ni par le statut social, mais par la réalisation de la parfaite œuvre d’art, par la conception du parfait building, par la découverte d’une nouvelle loi scientifique, par la maîtrise de leur art. Cette conscience les aide à traverser les aléas survenant au cours de leur carrière. C’est le travail qui compte. C’est en cultivant leur esprit que ces maîtres finissent par gagner plus d’argent et par accéder à une certaine notoriété. Steve Jobs est l’image même de cette éthique dite de l’artisan. Il hérita cette éthique de son père, qui aimait fabriquer des choses de ses propres mains, et qui lui légua son amour de la perfection, du travail bien fait. Cette éthique se retrouve dans le design des produits Apple. C’est le but de tout maître : bien faire les choses et en retirer de la fierté.

Loi du jour : Soyez fidèle à l’éthique de l’artisan. N’oubliez pas, seul le travail compte.


Robert Greene, “Five Key Elements for a New Model of Apprenticeship,” Le New York Times, 26 février 2013

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page