top of page

DEPENDRE D'AUTRUI EST UNE SOUFFRANCE

Rien de pire que de se sentir dépendant des autres. Cela rend vulnérable à toutes sortes d’émotions – la trahison, la déception, la frustration. C’est un désastre pour l’équilibre mental. Il est indispensable de compter sur soi-même. Pour ne plus dépendre des autres et des soi-disant experts, il faut bien sûr améliorer ses propres capacités et faire confiance à son propre jugement. Comprenez que nous avons tendance à surestimer les capacités des autres — après tout, ils se donnent beaucoup de mal pour faire croire qu’ils savent ce qu’ils font — et à sous-estimer les siennes. Pour compenser cela, reposez-vous sur vous-même, et non sur autrui. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut s’encombrer de détails insignifiants. Il faut distinguer les petits problèmes qui ne méritent pas votre attention des questions essentielles auxquelles il faut se consacrer.


Loi du jour : C’est tout simple. Dépendre des autres est une souffrance ; compter sur soi-même, c’est le pouvoir.

(ROBERT GREENE)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page