top of page

DEUX TYPES D’ECHECS

« Un penseur voit ses propres actions comme des expériences et ses questions comme des tentatives de trouver quelque chose. »

— FRIEDRICH NIETZSCHE, LE GAI SAVOIR


Il existe deux types d’échec. Le premier découle du fait que l’on ne teste jamais ses idées, soit par peur, soit dans l’attente du bon moment. Ce type d’échec n’apprend rien et ce genre de timidité est destructeur. Le second appartient aux esprits audacieux et aventureux. Quand ils échouent de cette façon, les dommages dont souffre leur réputation sont minimes par rapport à la valeur de ce qu’ils apprennent. Les échecs répétés endurcissent le tempérament et montrent clairement la façon de procéder. En fait, c’est une malédiction d’avoir raison en tout point dès le premier essai. On ne reconnaît pas le facteur chance et on se croit infaillible ; quand l’inévitable échec survient enfin, on est si désorienté et démoralisé que l’on n’apprend rien de nouveau. De toute façon, pour faire son apprentissage d’entrepreneur, il faut essayer de concrétiser ses idées aussi vite que possible, et les soumettre au public, en espérant même d’une certaine façon que l’on échouera. On a tout à y gagner.


Loi du jour : Aujourd’hui, testez l’une de vos idées, soyez audacieux.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page