top of page

MAITRISEZ LES PETITES CHOSES


Quand on part d’un handicap en guise de talent et d’inclination, voici la stratégie à adopter : ignorer ses propres faiblesses et résister à la tentation de ressembler aux autres. Il faut faire feu de tout bois avec les petites choses dans lesquelles on excelle. Il ne faut pas imaginer pour l’avenir des projets grandioses, mais se concentrer sur l’acquisition de compétences simples et immédiates. On prend confiance en soi, c’est le socle à partir duquel on peut se hisser vers des buts plus élevés. En procédant ainsi pas à pas, on tombe sur l’œuvre de sa vie. On ne découvre pas forcément l’œuvre de sa vie grâce à des inclinations grandioses. Ce peut être à cause d’un handicap obligeant à se concentrer sur le ou les rares domaines envisageables. Il en existe forcément. En travaillant ces compétences-là, on apprend la valeur de la discipline et on reçoit la récompense de ses efforts. Telle la fleur de lotus, la compétence s’épanouit vers l’extérieur, à partir d’un cœur fait de force et de confiance en soi. Il ne faut pas être jaloux de ceux qui semblent bourrés de talents naturels ; ceci est en effet souvent une malédiction, car les personnes qui en sont comblées apprennent rarement la valeur de l’opiniâtreté et de la concentration, et elles le paient plus tard. Cette stratégie s’applique également quand on rencontre des obstacles et des difficultés. Dans ces moments-là, il est en général sage de se rabattre sur les quelques compétences que l’on a et dont on se sert avec aisance, pour reprendre confiance.


Loi du jour : Lorsque vous doutez, concentrez-vous sur les domaines que vous connaissez bien. Puis épanouissez-vous.


ROBERT GREENE

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page