top of page

SOG : DESESPERE, DECOURAGE PAR LE NIVEAU DE DEVELOPPEMENT DES PAYS AFRICAINS APRES 50 ANNEES D’INDEPENDANCE, UN POLITIQUE AFFIRME : « LES 50 DERNIERES ANNEES ONT ETE UN ECHEC TOTAL. ELLES N’ONT RIEN..


Désespéré, découragé par le niveau de développement des pays africains après 50 années d’indépendance, un politique affirme : « Les 50 dernières années ont été un échec total. Elles n’ont rien apporté aux pays africains. » Qu’en pensez-vous ?


Réflexion proposée par le Pr. BLEA Alban

 

Plan détaillé de rédaction :

I. Introduction

  • Accroche : Évoquer un événement marquant récent qui illustre les défis de développement en Afrique.

  • Présentation du sujet : Contextualiser le débat sur le développement africain postindépendance.

  • Problématique : Est-il juste de considérer les 50 dernières années d’indépendance des pays africains comme un échec total ?

  • Annonce du plan : Exposition de la thèse, de l’antithèse et de la synthèse.

 

II. Développement 

A. Thèse

1. Argument principal : Les difficultés persistantes de développement. - Exemple : Les taux élevés de pauvreté et de chômage.

2. Argument secondaire : Les échecs politiques et économiques.

- Exemple sur les promesses non tenues de l’indépendance.

3. Conclusion partielle : Reconnaître les lacunes dans le processus de développement.

 

B. Antithèse

1. Argument principal : Les progrès et réussites depuis l’indépendance.

- Exemple : Les avancées en matière d’éducation et de santé.

2. Argument secondaire : L’émergence de nouvelles économies africaines.

3. Conclusion partielle : Souligner les aspects positifs du développement africain.

 

C. Synthèse

1. Réconciliation des points de vue : Évaluer les succès et les échecs.

- Exemple : Analyse comparative du développement des différents pays africains.

2. Vision globale : L’importance de la perspective historique.

3. Conclusion partielle : Une appréciation nuancée des 50 dernières années.

 

III. Conclusion

  • Synthèse des idées : Résumer les arguments principaux et la résolution apportée par la synthèse.

  • Ouverture : Réflexion sur les défis et opportunités pour l’avenir du développement en Afrique.

  • Phrase de clôture : Affirmer la nécessité d’une vision équilibrée pour comprendre le développement africain postindépendance.

 

Rédaction partielle :

Introduction

Le développement des pays africains, après un demi-siècle d’indépendance, reste un sujet de débat intense. Certains politiques, face aux défis persistants, considèrent ces années comme un échec total, affirmant qu’elles n’ont rien apporté de significatif. Cette perspective semble ignorer les nuances et la complexité du parcours de développement de l’Afrique.

 

Développement

Thèse

Il est indéniable que de nombreux pays africains sont confrontés à des défis de développement majeurs. Les taux élevés de pauvreté, le manque d’infrastructures et les crises politiques témoignent des difficultés rencontrées. Comme l’a souligné un leader africain, les promesses d’autosuffisance et de prospérité postindépendance semblent lointaines pour beaucoup.

 

Antithèse

Cependant, il serait réducteur de ne voir que l’échec. Des progrès notables ont été réalisés dans des domaines clés tels que l’éducation, la santé et la gouvernance. L’émergence de marchés dynamiques et l’augmentation de la classe moyenne africaine sont des signes d’une transformation économique en cours.

 

Synthèse

Une évaluation équilibrée doit reconnaître à la fois les succès et les échecs. Les héritages coloniaux, les contextes géopolitiques et les dynamiques internes ont façonné des trajectoires de développement diverses. Il est crucial de comprendre ces facteurs pour apprécier pleinement les progrès réalisés et les obstacles rencontrés.

 

Conclusion

Les 50 dernières années d’indépendance en Afrique ne peuvent être résumées à un échec total. Bien que les défis soient réels et nombreux, les réussites ne doivent pas être occultées. L’avenir du développement africain dépendra de la capacité à tirer des leçons du passé, à valoriser les réussites et à s’attaquer résolument aux problèmes persistants. Une vision équilibrée est essentielle pour comprendre et apprécier le chemin parcouru et celui qui reste à parcourir.



Excellence Académie est une structure spécialisée dans plusieurs domaines dont la formation :

*Pour la préparation des concours de :

-Magistrature ;

-ENA ;

-Greffe ;

-Personnel pénitentiaire ;

-Notaire ;

-Personnel de la protection judiciaire de l’enfance et de la jeunesse ;

-Avocature ;

-Police ;

-Et autres concours en ligne et en présentiel (Abidjan, Bouaké, Yamoussoukro, Daloa) ;

*Pour des formations professionnelles en :

-Droit ;

-Art oratoire ;

-Développement personnel ;

-Leadership chrétien ;

Par ailleurs, Excellence Académie dispose de plusieurs annales et autres documents de perfectionnement en vue de la préparation aux concours. Pour y accéder cliquez sur ce lien Boutique | Excellence Académie - Abidjan Côte d'Ivoire (exacademie.com).

Devenez membres d’Excellence Académie et inscrivez-vous pour bénéficier de nos services.

Pour nous joindre ou pour plus d’information, contactez-nous au 00225 0747439443 / 0173800072.

Comments


bottom of page