top of page

SUJET : COMPARAISON GAGE ET NANTISSEMENT

I- Comparaison quant à la constitution des deux sûretés réelles

A- Relativement à la forme et à l’opposabilité

-Forme : Pour les deux sûretés l’écrit est exigé à peine de nullité. Ce sont des contrats solennels.

-L’opposabilité : le nantissement et le gage sans dépossession nécessite une inscription au RCCM pour être opposable. Alors que le gage avec dépossession est opposable dès formation.


B- Quant aux conditions de fond

-Les conditions de l’article 1108 du code civil

-Particulièrement : le gage porte sur des meubles corporels alors que le nantissement est relatif aux meubles incorporels.


II- Comparaison relativement aux effets

A- Avant l’arrivée du terme de la dette garantie

-Pour le nantissement et le gage avec dépossession, le bien reste entre les mains du constituant (le créancier a un droit de suite et de préférence)

-Pour le gage avec dépossession, le bien est mis entre les mains du créancier ou d’un tiers qui ne peut l’utiliser qu’avec accord du constituant.


B- A l’arrivée du terme de la dette garantie

-Si le débiteur paye, il rentre en possession de son bien et il est mis fin au gage

-Si le débiteur ne paie pas alors le créancier pourra faire vendre le bien garanti et se faire payer en priorité sur le prix de vente du bien.

Posts récents

Voir tout

LA SÉPARATION DES POUVOIRS

I. Introduction -             L’idée d’une séparation des pouvoirs apparaît dès l’Antiquité. Aristote expliquait notamment que « Toutes les Constitutions comportent trois parties (…) quand ces parties

LA RESPONSABILITÉ SANS FAUTE

La faute demeure, en principe, le fondement essentiel de la responsabilité. Toutefois, la responsabilité de l’administration peut être...

bottom of page