top of page

TRIOMPHE DE LA PARESSE


"Va vers la fourmi, paresseux ; Considère ses voies, et deviens sage. Elle n'a ni chef, Ni inspecteur, ni maître ; Elle prépare en été sa nourriture, Elle amasse pendant la moisson de quoi manger. Paresseux, jusqu'à quand seras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ? Un peu de sommeil, un peu d'assoupissement, Un peu croiser les mains pour dormir !... Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, Et la disette, comme un homme en armes." Telles sont les paroles de Salomon, dans le livre des Proverbes au chapitre 6 du verset 6 au verset 11.

La paresse est un goût pour l'oisiveté, la répugnance au travail, à l'activité (ou au changement d'activité). C'est le comportement d'une personne qui évite l'effort et qui se complaît dans l'inaction. Ce que le vinaigre est aux dents et la fumée aux yeux, tel est le paresseux pour celui qui l'envoie. Il ne rôtit pas son gibier et a des désirs qu'il ne peut satisfaire. Le paresseux plonge sa main dans le plat et il ne la ramène pas à sa bouche car il trouve cette action pénible.

Cette image illustre bien l'allure du paresseux. Cet animal nommé ainsi est en voie de disparition car il ne peut fuir devant ses prédateurs. On ne peut lui en vouloir car c'est une créature qui a été créée et programmée de telle sorte.

Mais vous vous devez la rejetez. La procrastination est une forme de paresse. Elle est certes un droit mais elle nuit à la vie et détruit l'ordre social.

L'Apôtre Paul disait que celui qui ne travaille pas ne mange pas non plus. Cette parole est l'émanation de la pensée libérale qui règne de nos jours. Seul le travail paye. Un leader, un véritable a horreur de la paresse. Le paresseux dort pendant la moisson mais le leader profite de chaque saison pour maximiser ses profits. Rejetez la paresse.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page