top of page

VOYEZ QUE LE SALUT RESIDE DANS LA MAITRISE

« Ce n’est pas dans ta profession, c’est en toi-même que résident les misères dont tu ne peux t’affranchir. Eh, quel homme enfin, s’il embrasse sans vocation un métier, un art, un genre de vie quelconque, ne devrait pas, comme toi, trouver son état insupportable ? »

JOHANN WOLFGANG VON GOETHE


Le monde regorge de problèmes, dont beaucoup sont le fait de l’homme. Pour les résoudre, il faut énormément d’efforts et de créativité. Il ne suffit pas de se fier à la génétique, à la technologie, à la magie ou à une certaine forme de gentillesse naturelle. Il faut de l’énergie, non seulement pour résoudre les problèmes pratiques, mais aussi pour bâtir de nouvelles institutions et un ordre nouveau correspondant à l’évolution de la société. Créons notre propre monde ou mourons à cause de notre inaction. Retrouvons le concept de maîtrise qui nous a définis en tant qu’espèce il y a des millions d’années. Il ne s’agit plus de dominer la nature ou les autres hommes, mais de déterminer notre destin. La passivité ironique n’est ni cool ni romantique, mais pathétique et destructive. Devenons un exemple de ce qui peut se faire en termes de maîtrise dans le monde moderne. Embrassons la cause la plus importante de toutes : la survie et la prospérité de l’espèce humaine, en pleine époque de stagnation. Et il faut se convaincre d’une chose : l’homme obtient l’esprit et la qualité cérébrale qu’il mérite en fonction de ses actes.


Loi du jour : Il faut considérer la recherche de la maîtrise comme une ambition absolument nécessaire et positive.

(ROBERT GREENE)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page