top of page

L'AVEU

1) L’anglais “admission”, au sens de déclaration faite par une partie ou attribuable à celle-ci et qui lui est défavorable, correspond dans le droit de la preuve au terme français aveu, et non à son sosie français admission (voir ce mot). Pour la liste des termes formés avec aveu et correspondant à l’anglais “admission”, voir la rubrique Syntagmes ci-dessous. 2) Pour la distinction entre aveu et confession, aveu et reconnaissance, se reporter à ces entrées. 3) De l’aveu de, formule souvent employée en incise, signifie selon le témoignage de, selon les dires de, ainsi que le reconnaît... : «Il est certain, de l’aveu même de l’accusé, que la victime était venue lui rendre visite la journée même. ». De l’aveu de tous. 4) Passer aux aveux, passer des aveux. On relève ces deux formulations dans la littérature. Il semble, toutefois, que la première soit préférable et qu’il conviendrait d’éviter [passer des aveux] et de la remplacer par d’autres formulations telles que faire des aveux ou, plus simplement encore, avouer. 5) À noter aussi le syntagme entrer dans la voie des aveux : « Ses complices entrèrent rapidement dans la voie des aveux. » « Les deux compères se décidèrent à entrerdans la voie des largesaveux. ». À certains qui considèrent qu’il s’agit là d’une périphrase inutile, Dupré fait remarquer que cette expression ne doit pas êtreemployée dans le sens d’avouer, mais qu’elleest utile pour indiquer qu’unepersonne, en disant certaines choses qui ne sont pas encore des aveux, ne va pas tarder à en venir aux aveux proprement dits. Syntagmes Aveu autorisé. Aveu tacite, aveu incident. Aveu sur une question de fait, de droit. Aveu de culpabilité. Aveu mixte. Aveux forcés, sincères,spontanés. Aveu complexe. Aveu conditionnel, pur et simple, qualifié. Aveu extrajudiciaire. Aveu contre intérêt (ou aveu préjudiciable à son auteur). Aveu d’actes punissables. Aveu par personne interposée.

Aveu par représentation. Aveu par coïntéressé. Aveu par délégué.

Aveu du co conspirateur. Aveu résultant du silence. Aveu verbal.

Auteur de l’aveu (voir AVOUANT). Demande d’aveux.

Jugement sur aveu. Preuve par l’aveu.

Procès-verbal d’aveux. Aveu mensonger.

Aveu récognitif.

Aveu informel, aveu formel. Faire un aveu, des aveux à qqn. Faire l’aveu d’un crime, d’une dette. Faire des aveux complets.

Arracher, extorquer des aveux à qqn.

Obtenir, rechercher des aveux. Recevoir de faux aveux. Tirer un aveu, des aveux de qqn.

Provoquer l’aveu de qqn.

Enregistrer, recueillir les aveux de qqn. Constater un aveu par procès-verbal. Retenir des aveux contre qqn.

Rétracter, révoquer, répudier des aveux, revenir sur ses aveux, se rétracter de certains aveux.

Confirmer ses aveux, persister dans ses aveux, réitérer ses aveux. Invoquer l’aveu.

Vérifier la sincérité d’un aveu. Être condamné sur son seul aveu.

Diviser, scinder l’aveu. L’aveu est divisible, indivisible.

Posts récents

Voir tout

LA SÉPARATION DES POUVOIRS

I. Introduction -             L’idée d’une séparation des pouvoirs apparaît dès l’Antiquité. Aristote expliquait notamment que « Toutes les Constitutions comportent trois parties (…) quand ces parties

LA RESPONSABILITÉ SANS FAUTE

La faute demeure, en principe, le fondement essentiel de la responsabilité. Toutefois, la responsabilité de l’administration peut être...

bottom of page