top of page

SOG-L'AFRIQUE VEUT-ELLE LE DEVELOPPEMENT ?

L’Afrique veut-elle le développement ?


Compréhension et reformulation du sujet

Cette phrase est une interrogation sur la volonté de l’Afrique à se développer.


Problématique

Le sujet pose le Problème de la volonté du continent Africain à se développer.


Plan

Thèse : L’Afrique veut le développement

P1-La mise en place de structures politiques économiques et sociales sans oublier des structures administratives.

P2-Apprentissage de la démocratie

P3-La pratique de certaines valeurs universelles

-Bonne gouvernance chaotique

-Droit de l’homme

-Respect de la liberté de la presse, etc…


Antithèse : Nonobstant ces tentatives

L’Afrique ne donne pas l’image d’un continent qui veut aller au développement.

Trop de pesanteurs la maintiennent sur place (décollage difficile)

P1-Eléments endogènes : Guerres nombreuses sur le continent

-Absence de paix de stabilité

-Coups d’état

-Economie chaotique

-Surendettement

-Asphyxie des Etats

-Tissu social délité

-Approximation de gestion

-Leader sans envergure

-Dictature implacable

-Aucune planification.

P2-Les éléments exogènes

-La chute de prix des matières premières et crises financières internationales

-Pillage à grande échelle des ressources naturelles par les pays du nord.

-Hégémonie des pays du nord à des fins prédatrices

-Exploitation des conflits : Livraison d’armes, etc


Synthèse : Il n’y a pas lieu de désespérer. L’Afrique regorge de ressources humaines, naturelles et minières, etc… qui peuvent lui donner de l’envergure si elle sait asseoir une politique juste et si ses fils se mettent résolument au travail (exemple japonais)

P1-Aussi il faut demander aux pays riches de cesser leur exploitation abusive des pays en développement

P2-Asseoir un partenariat de développement et non d’exploitation.



Posts récents

Voir tout

LA SÉPARATION DES POUVOIRS

I. Introduction -             L’idée d’une séparation des pouvoirs apparaît dès l’Antiquité. Aristote expliquait notamment que « Toutes les Constitutions comportent trois parties (…) quand ces parties

LA RESPONSABILITÉ SANS FAUTE

La faute demeure, en principe, le fondement essentiel de la responsabilité. Toutefois, la responsabilité de l’administration peut être...

bottom of page