top of page

ARRÊT QUERALT DU 30 JUIN 1950 (MINI GAJA)

CE Sect. 30 juin1950, Quéralt


Mots-clés : Principes généraux du droit, Pouvoir hiérarchique, Licenciement


Faits : Le dirigeant d’une entreprise avait souhaité licencier deux ouvrières déléguées du personnel suite à des faits de manque de respect et de provocation. L’autorisation requise ayant été rejetée par l’inspecteur du travail, il a effectué un recours gracieux près du ministre. Ce recours a été rejeté à son tour, au motif que l’examen du licenciement était du ressort des tribunaux.


Procédure : Le requérant a donc déféré pour excès de pouvoir devant le CE la décision ministérielle et la décision de l’inspecteur du travail.


Questions de droit :

- Est-ce que l’inspecteur du travail a commis une erreur manifeste d’appréciation des

éléments matériels à sa disposition ?

- Est-ce que le ministre disposait du pouvoir de réformer la décision de l’inspecteur du travail ?


Motifs :

- L’inspecteur du travail n’a pas commis d’inexactitude matérielle en rendant son refus

de licenciement ;

- En ce qui concerne la décision ministérielle :

o Celui dispose d’un pouvoir distinct de celui des tribunaux

o Le contrôle hiérarchique est un PGD public

o Le contrôle hiérarchique est un contrôle d’opportunité (et aussi de légalité)


Portée: Etablissement et définition d’un PGD, le pouvoir hiérarchique

Comments


bottom of page